Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’un changement de couleur des dents. Elles deviennent plus foncées naturellement avec l’âge, la consommation de certains aliments, boissons et le tabagisme.

Avant de débuter un traitement de blanchiment, le dentiste doit d’abord nettoyer vos dents et s’assurer, au moyen d’un examen complet, qu’il n’y ait pas de carie ou de restauration défectueuse. En plus d’éclaircir vos dents de plusieurs teintes, le blanchiment vous donne un sourire plus radieux en augmentant sa luminosité.

Une technique sécuritaire régulièrement utilisée par le dentiste est le blanchiment à l’aide de gouttières à domicile. Ces  gouttières sont thermoformées sur des modèles en pierre de vos dents assurant ainsi la meilleure adaptation en bouche. Un gel de peroxyde (type hydrogène, carbamide ou urée) est mis à l’intérieur de la gouttière et demeure en contact direct sur vos dents. Il est important de respecter le mode d’emploi de chacun des produits. Le peroxyde d’hydrogène est environ 3 fois plus puissant que les 2 autres types. Des études cliniques actuelles indiquent que les produits de blanchiment des dents ne sont pas dangereux si le patient respecte les instructions d’utilisation.

Chez la majorité des patients, les principaux effets secondaires sont la sensibilité dentaire et une irritation de la gencive. Ces effets sont généralement transitoires et s’estompent avec l’arrêt du traitement.

Les produits de blanchiment n’agiront que sur les dents naturelles et non sur les obturations, ni sur les facettes, les couronnes ou les prothèses. Il faudra donc changer ces restaurations après le blanchiment pour s’harmoniser avec la nouvelle couleur.

Le traitement de blanchiment est déconseillé aux femmes enceintes, celles qui allaitent et aux enfants d’âge mineur.

À retenir :

  • Vérifier et respecter temps d’utilisation de chaque produit
  • Effets secondaires fréquents : sensibilité dentaire et gingivale temporaire
  • Prévoir changement des obturations et restaurations de porcelaine apparentes après le blanchiment
  • Déconseillé chez les femmes enceintes ou qui allaitent